Eric EverardEric Everard était l’invité des conférences de Solvay Entrepreneurs ce 5 novembre.
Loquace, rien ne l’arrêtait et les nombreuses questions du public ont encore amplifié l’énergie qui se dégageait de la conférence. Derrière ce plaisir manifeste à communiquer se cache en effet une vraie passion: la passion d’entreprendre.

Assez logiquement, son intervention démarre sur un des premiers moteurs de l’entrepreneur : le rêve. Vous rêvez de changer quelque chose dans le monde. Allez-y, foncez ! Le ton est donné. Ce « manager de l’année 2012 » est revenu sur son parcours et a très finement tiré les leçons de son succès. Comment la société Artexis est-elle passée de la petite boîte à la PME d’envergure internationale ? De 4 à 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, de 15 à 650 employés ?

Sa recette tiendrait en 4 C :

1. Concept

« La première chose, c’est de sa baser sur un Concept unique, original et fort. Un concept qui fait la différence. Là, vous tiendrez quelque chose pour être imbattable. Nous, cela nous a obligé à abandonner des lignes de produits ou de services sur lesquelles nous étions juste moyens pour se concentrer sur nos véritables forces. »

Pour illustrer son propos, il fait aussi référence à l’une des 33 règles de Bill Swanson: « You never polish a sneaker ». A ce moment-là, vous visualisez la Nike. Même avec beaucoup d’huile de bras et des tonnes de cirage, elle ne deviendra jamais une Church. Brillant …

2. Champions

« Constituez une équipe de Champions. Si vous voulez aller vite, allez-y tout seul. Si vous voulez aller loin, allez-y en équipe (proverbe africain). Et pas seulement en interne. Allez chercher les meilleurs : avocats, consultants, membres pour votre CA. Soyez conscient que la « stratégie des champions » implique 4 qualités : de l’humilité, de la générosité, de la modestie et du courage (pour passer d’une division à l’autre, des décisions difficiles seront prises). Pour attirer les champions, mobilisez et développez votre réseau. C’est un des principaux atouts d’un bon entrepreneur. « 

3. Créativité

« Identifiez et réinventez les règles du jeu d’une industrie. Bref, soyez Créatif. Pour nous, cela a été d’être le « Ryanair des salons ». En se positionnant comme l’organisateur de « Time and cost effective trade shows », ils ont réinventé le métier. Mais il ne suffit pas d’être créatif une fois. Non, vous devez vivre votre innovation au quotidien. »

4. Client

« Ecoutez votre client. »

Eric Everard a l’humilité de reconnaître qu’ils avaient, à un moment donné, oublié d’écouter 50% de leurs clients : les visiteurs des salons. Ces derniers n’aimaient pas la formule low cost, jugée trop sèche, et boudaient les salons. Conscients de cette faiblesse et redoublant d’attentions pour leurs visiteurs, ils ont su se repositionner avec succès et ont fait de « Visit the future » la promesse majeure d’Artexis.

Et, voilà, la démo tient en 4 C . Croissance PME

Quatre bonnes pratiques qui ont permis à Artexis de passer de la TPE à la PME.

Et, le P ? A l’instar de son intervention, l’équation d’Eric Everard ne serait pas gagnante sans une bonne dose de PASSION. Élémentaire !

Par Véronique Bastien, Directrice des activités de formation