La Belgique est-elle un marché porteur pour les applications mobiles ?

Home/L'Entrepreneur, Marché/La Belgique est-elle un marché porteur pour les applications mobiles ?

La Belgique est-elle un marché porteur pour les applications mobiles ?

Les applications mobiles envahissent la planète !

Il semblerait qu’après les softwares ce soit au tour des applications mobiles de dévorer le monde à une vitesse jamais vue dans l’histoire technologique. Tout ce que nous avions l’habitude de faire avec un ordinateur est à présent réalisable directement via un smartphone ou une tablette, avec tous les avantages qui en découlent (liberté, coût, autonomie, etc).

Qu’en est-il exactement ?

Pour mieux comprendre ce phénomène et surtout comprendre l’impact qu’il aura en Belgique, voici un aperçu de son ampleur dans le monde à la fin de 2013 :
mobile-apps

  • 56% des gens ont un smartphone, contre 35% en 2011 ;
  • Android, la plateforme de Google, est largement en tête avec plus d’un milliard d’appareils. Windows et Apple sont loin derrière avec environ 400.000 unités vendues chacun ;
  • 50% des internautes utilisent leur smartphone ou tablette comme moyen principal pour accéder à internet ;
  • 18% du temps passé sur un appareil mobile l’est sur un navigateur, 32% sur des jeux, 18% sur Facebook et le reste est utilisé pour s’informer ou se divertir.
  • 80% des consommateurs se disent prêts à acheter via un appareil mobile dans les 12 prochains mois ;
  • 1 recherche sur 3 menées sur un mobile a une dimension locale, contre 1 recherche sur 5 via PC ;
  • 80% des consommateurs utilisent leur appareil mobile pour améliorer leur expérience de shopping, principalement pour comparer des offres, chercher des coupons et consulter les avis d’autres acheteurs.

Et au niveau belge ?

La Belgique rattrape doucement son retard. En janvier 2014, 14% des recherches en ligne étaient effectuées sur des appareils mobiles, contre 1% il y a 3 ans. De plus, 75% de ces recherches sont réalisées sur une tablette.

Par ailleurs, Apple reste la marque privilégiée des belges pour surfer sur le net avec presque 2 recherches sur 3 effectués sur un appareil iOS. Par contre, la part d’Android, 41%, ne fait qu’augmenter. Ensemble, ces 2 sociétés compte presque 99% du marché belge.

C’est sur ce début de vague que de plus en plus de développeurs et d’entrepreneurs belges tentent de surfer. En effet, encore 400 en 2012, nous comptons un an plus tard plus de 600 développeurs mobiles qui se professionnalisent rapidement. Un grand nombre passe du hobby à un emploi plein temps en tant qu’indépendant.

C’est la raison pour laquelle un nombre croissant d’organisations, tels que BetaGroup, Nest’Up et Microsoft Innovation Centre, apparaissent pour répondre au mieux aux besoins de ce nouveau genre d’entrepreneurs.

Comment réagissons-nous ?

logo Start Lab

Solvay Entrepreneurs, dans sa volonté de suivre les dernières tendances et d’adapter ses services pour mieux servir les porteurs de projet,  a lancé cette année START LAB, un programme d’accélération de 3 mois pour jeunes entrepreneurs désirant créer leur application mobile.

Pour ce faire, nous avons sélectionné 5 équipes de jeunes entrepreneurs motivés avec lesquels nous organiserons des workshops avec des experts dans le domaine, des sessions de coaching et nous terminerons en beauté en leur offrant l’opportunité de présenter leurs apps lors d’un évènement BetaGroup spécial.

Par ailleurs, découvrez dans cet article 10 des meilleures startups belges ayant lancé une application mobile.

[hr]

Proposé par , Web Project Manager chez Solvay Entrepreneurs.

Références :

13 mars 2014|Categories: L'Entrepreneur, Marché|Tags: , |