Etre créatif ne suffit pas pour devenir entrepreneur !

Home/L'Entrepreneur/Etre créatif ne suffit pas pour devenir entrepreneur !

Etre créatif ne suffit pas pour devenir entrepreneur !

Image_Blog_postAvant toute chose, il importe de mettre fin à un mythe : être créatif ne suffit pas pour devenir entrepreneur.

La force d’un entrepreneur à succès n’est pas d’avoir des idées mais plutôt de réussir à en faire des innovations capables de convaincre son client. En effet, ce dernier est roi et, ce qui lui importe par-dessus tout, c’est le service que vous pouvez lui rendre. Un produit à la pointe de la technologie ne garantit pas le succès ; par contre, faire gagner du temps, de l’énergie ou de l’argent à votre client vous emmènera sur les chemins de la réussite.

 

A ce sujet, il importe de ne pas perdre de vue que si les avantages de votre produit/service vous semblent évidents, il n’en est pas nécessairement de même pour vos clients potentiels. Il va donc falloir les convaincre du caractère réellement innovant de ce que vous avez à leur offrir.

Pour ce faire, de nombreux ouvrages vous proposent quelques critères à garder à l’esprit pour faciliter l’adoption de votre produit par les consommateurs:

  • Son avantage concurrentiel : il s’agit de la supériorité de votre produit par rapport à ce qui existe déjà sur le marché. Typiquement, il peut s’agir d’un prix plus compétitif, d’une meilleure performance ou d’une proposition de valeur inédite. Bien entendu, plus vous serez capables de faciliter la vie de vos clients, plus il vous sera facile de les convaincre de vous faire confiance.
  • Sa compatibilité : il s’agit de la capacité de votre produit à s’insérer dans le mode de vie, les normes et les habitudes de votre client. En effet, plus les switching costs seront élevés et plus il sera difficile de séduire les consommateurs.
  • Sa simplicité : il s’agit des difficultés rencontrées par l’utilisateur pour comprendre le fonctionnement de votre produit. Dans ce domaine, c’est l’adage « less is more » qui s’applique : oubliez les fonctionnalités superflues et concentrez-vous plutôt sur ce dont votre client a besoin. En effet, plus votre produit sera facile d’utilisation et plus son adoption par le marché sera rapide.
  • La possibilité de l’essayer : il s’agit de l’opportunité pour un utilisateur de se familiariser avec le produit avant de prendre sa décision d’achat. Pour ce faire, de nombreuses méthodes existent et ont démontré leur efficacité : distribution d’échantillons gratuits, modèles d’exposition, politique de retour en cas d’insatisfaction, premier mois de souscription gratuit etc.
  • Sa visibilité : votre client achètera plus facilement votre produit s’il voit d’autres personnes l’utiliser : une nouvelle marque de vêtements portée par des personnalités en vue se diffusera plus rapidement qu’une nouvelle machine à laver consommant moins d’eau. Le but sera donc de vous assurer que votre produit bénéficie d’une visibilité suffisante par rapport au secteur et au segment de clients auquel vous le destinez.

Pour conclure, gardez à l’esprit que le succès de votre produit dépendra de sa capacité à faciliter la vie de vos clients, et ce, tout en minimisant les désagréments que son adoption pourrait générer.

Par Nicolas Pary, Project Manager chez Solvay Entrepreneurs

Références

Byers, T.H. Dorf, R.C & Nelson, A.J. (2011), Technology Ventures: From Idea to Enterprise, Singapore, McGraw-Hill International Edition, 680pp

Gailly, B. (2011), Developing innovative organizations: a roadmap to boost your innovation potential, Hampshire, Palgrave Macmillan, 209ppp

20 octobre 2013|Categories: L'Entrepreneur|Tags: , |